Hervé Flagel
peintre-plasticien



Hervé Flagel est né à Clermont-Ferrand, en haut de la butte, dans une très vieille maison, un ancien couvent avec une cour et un cloître... 

C’était au printemps de l’année 56.




Il entre aux Beaux-Arts de Clermont-Ferrand en 1974. En deuxième année, il découvre Hundertwasser. Une découverte qui l’accompagnera tout au long de sa vie. Ce peintre autrichien lui a fait rencontrer Paul Klee, Egon Schiele et Gustav Klimt. Plus récemment Antonio Saura* figure parmi les peintres modernes qu’il aime et qui le bouleversent le plus.

En 1976, il intègre l’école d’Aix en Provence où il approfondit l’étude de la peinture.

Après les Beaux-Arts, il passe un diplôme de dessinateur en mécanique générale. Là, il apprend une rigueur de concept et une forme différente de création. Puis il travaille dans une imprimerie comme maquettiste publicitaire et dessinateur de catalogue.

Cinq ans après, il s’installe à son compte comme graphic-designer et collabore avec de grandes entreprises comme EDF-GDF, ISMP, AxysVision, AGCOM... et de nombreuses imprimeries.

Hervé Flagel est un plasticien qui vit et travaille à Toulouse. Il peint, il dépeint des personnages où les successions de couleurs sont superposées, grattées, gommées, numérisées, malmenées pour créer des textures et des matières qui habillent ces êtres venus d’ailleurs.

Ses toiles sont régulièrement exposées.


.*(Cf : Antonio Saura Nulla dies sine linea).